LE PPE ET LA FILIÈRE GAZ.png
Cliquer sur l'image pour consulter, imprimer
Accéder ici aux autres publications
Autres publications.png

RÉPONDRE AU MIEUX AUX BESOINS EN LUTTANT CONTRE
LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

Choisissons le PPE.

Ce second volet du Programme Progressiste de l’Energie (PPE) de la FNME-CGT aborde l’avenir énergétique de la France en faisant un focus sur les gaz d’aujourd’hui et les solutions de demain comme les gaz renouvelables de seconde et troisième génération.

Les consommations énergétiques en France, qu’elles soient électriques ou gaz sont pratique- ment similaires (424 TWh pour l’électricité et 494 TWh pour le gaz), prenant en compte que 10,6% de la production d’électricité était réalisée en 2020 à partir de centrales à cycles combinés gaz, il apparaît l’importance du Mix énergétique de la France, et la nécessité de ne pas opposer les sources d’énergies les unes aux autres.

Des décisions gouvernementales passées prônent la fin du gaz dit « fossile » à l’horizon 2050 (SNBC et PPE).

Pour la FNME-CGT, cette ambition, jumelée à la baisse ou à l’arrêt d’une partie de la production nucléaire, n’est pas réalisable sans mettre en œuvre rapidement des éléments de substitution afin de ne pas avoir recours aux délestages face à des besoins croissants dus au report des usages les plus carbonés (en particulier indus- tries et transports).

L’objectif essentiel d’un Service Public des énergies est de répondre aux besoins des usagers, à moindre coût, avec un haut niveau de disponibilité, sécurité et sûreté, en prenant en compte les aspects environnementaux dans leur globalité (empreinte carbone) pour un réel avenir décarboné.

Le gaz naturel ou fossile extrait du sous-sol promet une utilisation possible pour les 50 ans à venir. Plutôt que de l’éradiquer, faisons de la recherche et du développement de haut niveau sans viser prioritairement des finalités de gains financiers pour changer nos usages, améliorer et adapter nos process. Sachant que l’objectif final, est de remplacer petit à petit cette ressource par des gaz « verts », afin de gagner en autonomie gazière pour notre pays.

Le livret GAZ de notre PPE FNME, permet de comprendre toute l’importance des infrastructures gaz existantes, la nécessité de les préserver en bon état opérationnel et fonctionnel, avec du personnel compétent, formé, sous gestion, maîtrise et planification publique, intégrant les nouvelles unités de production des gaz verts et de toutes les infrastructures dont elles ont besoin. Ce livret aborde les possibilités de remplacement du gaz fossile, pour un avenir moins carboné, valorisant les déchets, participant à la mobilité, faisant de la filière un véritable outil de la transition énergétique.

La France est dépendante énergétiquement du gaz mais l’électricité ne pourra pas répondre à tous les reports d’usage. Ces énergies restent complémentaires et indissociables. Le livret PPE Gaz met noir sur blanc des propositions concrètes pour un avenir à l’empreinte carbone maîtrisée, par l’exploitation de toutes les sources disponibles sur le territoire - dont un gisement - visant ainsi une possibilité d’autosuffisance de la France en gaz.